Zinguerie

EJD BAT, c’est aussi des prestations de Zinguerie

Le domaine de la zinguerie n’est pas familier pour la plupart de la population. Cependant, cet élément occupe une place essentielle dans la construction. En quelques mots, son rôle consiste en une meilleure collecte des eaux de pluie et à l’évacuation en toute sécurité de ces dernières. Correctement mise en place, elle protège essentiellement les occupants des fuites éventuelles causées par des intempéries. Elle comprend plusieurs éléments dont :

  • retour de cheminée
  • les gouttières
  • la noue
  • le solin
  • la main courante

Retour de cheminée

Les tours de cheminées figurent parmi les causes les plus fréquentes de fuite d’une toiture. Comme la zinguerie vise une étanchéité optimale de la toiture, des éléments ont été créés pour rendre hermétiques les bords de cheminées. Dans ce cas-ci, le tour de cheminée implique la mise en place d’un abergement. Il s’agit d’agencer les tôles de telle sorte que les accidents de toiture, en l’occurrence le retour de cheminée, soient complètement étanches.

Les gouttières

Les gouttières restent sans doute les pièces les plus assimilées à la zinguerie. Ces éléments assurent l’évacuation proprement dite de l’eau de pluie massée sur le toit. Les gouttières revêtent plusieurs formes : carrée, demi-circulaire… Elles se caractérisent, en outre, par leur nom : gouttière à l’anglaise sur entablement, gouttière havraise, gouttière nantaise… La gouttière peut être apparentée à un chéneau de moindre dimension. D’ailleurs, un chéneau dispose d’un support continu.

La noue

Une toiture comprend la plupart du temps des deux ou plusieurs versants qui se joignent. Cette jointure peut devenir une source de fuite. Cet angle rentrant est désigné par le nom de noue. L’étanchéité de la noue est garantie par la mise en place d’un chéneau à cet endroit. Ici encore, d’autres métaux comme l’aluminium peut être utilisé.

Le solin

Comme toutes les autres pièces en zinguerie, le solin est un élément étanche d’une toiture. Selon les spécificités de la construction, le solin peut être une pièce en métal (zinc, plomb, aluminium), un mortier ou une bande.

La main courante

La main courante est un élément rattaché au chéneau. Elle habille la partie supérieure de la planche de rive, elle évite son pourrissement. Elle peut être une pièce à part du socle ou bien directement fixée à celui-ci. La main courante est toujours une pièce en métal dans le domaine de la toiture.

Pour plus d’informations ou pour exécuter un chantier, prenez contact par téléphone ou via le formulaire de contact

Besoin d'un renseignement, d'un devis