Rénovez son habitation avec j’éco rénove :

L’Eco rénove est, à l’heure actuelle, le meilleur moyen de faire des économies d’énergie dans son logement. Qu’il s’agisse d’améliorer votre isolation ou de baisser votre consommation d’énergie, le but final est toujours d’effectuer des économies au long terme: sur l’électricité ou le gaz, peu importe, après tout, ces deux énergies ne font qu’être plus chères années après années…
Entre les crédits d’impôts, les primes au financement nationales ou régionales, voire même les prêts à taux zéro, les travaux de rénovation sont de plus en plus accessibles.
L’ANAH (agence nationale de l’habitat) propose des aides pour toutes les situations: que vous soyez un propriétaire occupant le logement ou le louant, ou même un syndicat de copropriétaires, l’ANAH peut vous aider dans votre projet immobilier. Cette structure est présente dans chaque département et agit en parallèle des collectivités territoriales.
Le logement concerné par votre demande d’aides doit avoir au moins 15 ans, et vos revenus doivent ensuite être inférieurs à un certain seuil, défini chaque année par l’ANAH.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à visiter leur site internet www.anah.fr ou les appeler au numéro indigo 0 820 15 15 15.

Du côté des crédits d’impôts, les aides peuvent atteindre 16 000 euros pour une eco renove d’isolation effectuée par un couple sans enfant et effectuant une déclaration d’impôts commune. Chaque crédit d’impôt est calculé en fonction de la nature des travaux effectués, ou du matériel acheté. Par exemple, selon le type précis de pompe à chaleur que vous souhaitez installer, le crédit d’impôt peut être de 15 à 26 %.
L’installation de panneaux solaires fait aussi partie des installations bénéficiant de crédit d’impôt.
Jusqu’à fin décembre 2015, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est une des possibilités permettant de mettre en œuvre votre projet d’ éco rénove. Ce prêt est réservé aux habitations construites avant 1990 et qui sont habitées comme maison principale, par vous-même ou un locataire. Ce prêt ne dépend d’aucune condition de ressource, mais doit concerner des travaux précis (isolations des portes et fenêtres, par exemple), ou bien viser à faire passer l’impact énergétique de l’habitation en-dessous d’un seuil précis. Une fois le crédit accordé, les travaux doivent être terminés sous 24 mois. Le prêt ne peut être accordé qu’une fois par logement et son montant maximal est de 30 000 euros, remboursables en 15 ans maximum. Ce qui permet déjà d’effectuer de nombreuses améliorations sur votre logement!