Isolation par laine de verre

L’isolation thermique et phonique est une des étapes clés pour bénéficier plus de confort dans un bâtiment. Une des alternatives dans ce cadre est l’isolation par laine de verre. Ce matériau est en effet très efficace en raison de ses propriétés.

Qu’est-ce que la laine de verre ?

La laine de verre est une matière possédant une grande capacité isolante. Elle a été conçue par la fusion de divers matériaux comme le sable, la roche ou le verre. Elle se présente en général sous une forme de matelas de fibres entremêlées ayant pour but d’emprisonner l’air immobile. Elle est très sollicitée dans le secteur du bâtiment comme isolant thermique et phonique. On l’emploie également dans la protection contre les incendies et comme un correcteur acoustique. Elle peut être munie d’un pare-vapeur intégré pour qu’il n’y ait aucun risque de condensation dans l’isolant. Sa souplesse permet une installation aisée et des découpes bien ajustées.

Pourquoi utiliser la laine de verre comme isolant ?

Ce matériau pour une isolation présente divers avantages. On peut parler par exemple de sa performance thermique qui est d’une grande efficacité. De plus, elle est classée comme un produit « incombustible ». Dans le cas où elle est surfacée avec de la voile de verre ou de l’aluminium, elle se classe comme un produit « non combustible ». Elle ne favorise donc pas la propagation des flammes en cas d’incendie. Aussi, en raison de sa nature et de ses composants elle est stable dimensionnellement en termes de température et d’humidité. Elle n’absorbe pas non plus l’humidité de l’air. Enfin, avec sa structure poreuse et élastique, elle affaiblit le passage de bruits et assure la correction acoustique à l’intérieur du bâtiment.

Comment utiliser la laine de verre en isolation ?

Cette matière est le plus souvent employée pour les combles perdus et aménagés. On l’utilise également pour les plafonds, les rampants de toiture et les parois verticales. Son efficacité dans ces cas résulte de sa capacité de calfeutrement, son élasticité et sa légèreté. Pour la pose, le panneau du matériau est déroulé entre les charpentes du toit. Il se peut qu’une deuxième couche soit installée en fonction du niveau d’isolation voulu. L’isolation par laine de verre peut être aussi appliquée par soufflage dans les combles perdus.